Le syndicat fait une autre avancée pour contrer la privatisation du réseau.

Le printemps dernier, le syndicat des travailleuses et des travailleurs des Laurentides avaient  réussi à ramener, au secteur public 8 postes qui étaient auparavant dans le secteur privé. Ces postes ont été affichés au service des  installations matérielles et couvraient tous les   titres d’emplois  d’électromécaniciens, ouvriers de maintenance, peintres et ouvriers plus spécialisés.

Suite à ce gain de la part du syndicat, les négociations se poursuivent. Nous devons éliminer l’exode des postes vers le secteur privé et de les retenir ou les conserver au public.

Aujourd’hui nous sommes très heureux de vous annoncer que nous sommes arrivés à nous entendre sur 7,5 nouveaux postes d’ouvriers de maintenance, qui dans le passé,  étaient tous donnés  par contrats à des contacteurs privés.

Cette entente démontre que c’est possible pour notre syndicat du réseau de la santé et services sociaux  de contrer la privatisation dans le réseau.

Notre convention collective permet maintenant de récupérer ces postes-là, et le travail de l’équipe syndicale l’a démontré lors de cette négociation Bravo !!!.

Les nouveaux postes sont  affichés aujourd’hui même.