Madame Landry où êtes-vous ?

DOSSIER DE LA SALUBRITÉ DANS LES LAURENTIDES

Récemment nommé présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, je me demande que fera madame Landry pour régler la crise que nous vivons dans le service d’entretien ménager ?


Autant la direction des services techniques que la direction des ressources humaines ne semblent pas vouloir trouver une solution à cette crise que nous vivons dans les Laurentides. Les dirigeants de ces deux directions fonctionnent en appliquant et imposant leur gestion rigide et dictatoriale comme s’ils étaient dans le mode de gestion des années 2000 où il n’y avait pas de manque de personnel et que nous étions en coupure budgétaire année après année. Selon moi, ce n’est plus le cas aujourd’hui !!!


En effet, je n’ai jamais entendu dire que nous étions actuellement en restructuration budgétaire, alors pourquoi le service d’entretien ménager s’entête-t-il à couper des postes, changer les routes de travail, obliger des employés CSN à travailler des fins de semaine, et ce, même si le syndicat a su démontrer que le type d’horaire actuel est bénéfique pour la population. Selon moi, c’est uniquement idéologique et de l’entêtement de gestion dans ce service !!!


Le problème avec les chefs de service de l’entretien ménager c’est le manque de vision et d’ouverture. Plusieurs compagnies ou grandes entreprises au Québec, qui sont prospèrent, ne sont pas affectées par la pénurie de la main-d’œuvre, car ils mettent en place des gestions participatives et positives dans leurs organismes. Ici au CISSS des Laurentides, dans ce service, ils appliquent une gestion répressive et négative.


Steve Bouchard
Vice-président affecté aux dossiers des affaires Santé-STTLSSS-CSN